Pour la deuxième année consécutive, l’échange scolaire franco-espagnol a été un succès.

En février dernier, 19 élèves de 3ème du collège Marthe Dupeyron ont passé une semaine à Santa-Amalia (Extrémadura).  Après un voyage en avion entre Lyon et Madrid qui fut pour certains une première, les français ont été plongés en immersion totale dans la famille de leur correspondant espagnol.  Le groupe s’est retrouvé chaque matin pour réaliser des activités et visites préparées par Mar (professeur de français du collège Sierra la Mesta).

Au programme, la découverte de la splendide ville de Mérida aux vestiges architecturaux de l’époque romaine, la visite de Trujillo berceau des conquistadors Francisco Pizarro et Francisco de Orellana et la randonnée en plein cœur du parc naturel de Monfragüe. Les élèves ont également participé à des ateliers plus pédagogiques autour de la poésie et du sport. De plus, les jeunes ont également visité une des fabriques les plus connues de la région : « Iberitos ». L’activité principale est la fabrication, le conditionnement et la commercialisation de jambons, saucissons, fromages, huiles, tomates et olives de haute qualité dans la région Extremadura.

Deux mois plus tard, se sont nos élèves langonais qui ont reçu les espagnols. Cyril Monnier, professeur EPS et Myriam Cruèghe professeur d’espagnol avaient concocté un programme à la fois ludique, culturel et sportif. La découverte du territoire et du terroir étant une des priorités, ils ont pu découvrir le Parc des Bisons, le musée de la Bête du Gévaudan de Saugues, se divertir à l’accrobranche du Rondin des bois, ou encore visiter la ferme des cerfs de Brugeyrolles. La ville du Puy a été aussi très appréciée. La visite avec le petit train touristique a été faite sous un agréable soleil printanier puis les élèves ont su se détendre à la piscine La Vague et au complexe l’Odyssée autour de parties de bowling et laser-game. Enfin les ateliers au sein du collège ont été pensés autour du sport et de la musique car parmi les élèves des 2 pays, nombreux sont ceux qui font preuve de talents artistiques et sportifs.

Logés dans les familles, les espagnols ont goûté au mode de vie à la française après avoir fait apprécier le quotidien espagnol à leur correspondant lozériens.  Ce projet pédagogique sera renouvelé l’an prochain car malgré la lourdeur des démarches il est valorisant et très enrichissant pour les élèves. En effet des liens très forts se sont créés au fil des jours et quelques larmes ont coulé au moment de se dire au revoir.

Une vidéo mise en ligne par les élèves espagnol